Accueil > Qui sommes-nous ? > Ah, ces CHIENS ! - - - Vouzel-Blues
rechercher:

Notre Bouquin est paru!


Ce beau bébé de 0.8Kg avec ses 463 pages, et ses 158 photos noir et blanc coûte seulement 16 €,
mais avec tout son poids, si il doit voyager, son transport coûtera 6€.
Puisque tu meures d'envie de le lire, on va t'expliquer comment faire. Tu as 4 solutions:
  • - Tu envoies un chèque à l’ordre de Oswald Hoepfner ou Anne Labbé à l’adresse suivante :

    Anne et oswald
    La Roche
    36500 Vendoœuvres

  • - Tu passes un virement bancaire. IBAN : FR 02 2004 1010 0902 8374 9U03 050

    Attention ! MARQUE BIEN TON ADRESSE DANS LA CASE PRÉVUE POUR ÇA PAR TA BANQUE !

  • - Tu viens nous faire un coucou et on te fait cadeau des frais de port si tu repars avec un livre.
  • - Tu commandes en ligne. Pour ça, tu cliques sur le bouton « acheter » et tu suis les consignes.
Si tu veux plus d'infos, regarde notre article sur ce magnifique livre en cliquant ici.
  • Article

Ah, ces CHIENS ! - - - Vouzel-Blues

Il était une fois deux sœurs. Azerty et Akita étaient leurs noms. Elles avaient vécu ensemble toute leur vie, leur vie de chien.
Elles dormaient ensemble, elles mangeaient ensemble, elles fréquentaient les mêmes amies, même les mêmes amis. On aurait presque pu dire qu’elles étaient un seul corps et une seule âme.
Un jour, et c’était un très beau jour, plein de soleil, ce qui est rare dans les contrées mornes et grises de la Brenne où elles vivaient, ce jour-là, l’humain qui avait toujours rempli leur gamelle, cette humaine-là, (il s’agissait d’une femelle), attrapa une des deux sœurs, et c’était Akita. Cette humaine qui les avait nourri jusqu’à ce jour-là, s’était soudainement transformé en sorcière. Personne ne sait pourquoi.
Cette mégère arracha la pauvre Akita à sa sœur et la traî­na vers une voiture automobile inconnue qui attendait devant sa demeure comme un corbillard assoiffé d’être farci de nouveau.
La pauvre expulsée était emmenée à l’intérieur de ce lugubre véhicule, loin, très, très loin, coincée dans le coffre comme un sac plein de loques. Ça puait horriblement l’humain autre. L’humain étrange.
Arrivée dans des contrées inconnues, elle fut tirée hors de ce cachot roulant. Devrait-elle vivre dans cette bizarre maison qui se dressait devant elle ? Toute seule, sans son âme-sœur aimée ?
Rien à faire, rien que la grève de la faim.
Jusqu’à la mort.
Heureusement les nouveaux humains auxquels elle avait été laissée, ne voulaient pas la voir mourir chez eux. Et c’est ainsi, qu’elle retourna chez sa sœur aimée, chez Azerty. Quel Bonheur ! ! !
Mais, comme si tout s’était ligué contre les deux sœurs, les deux humains qui tournico­taient perpétuellement autour d’une atroce Roulotte garée dans la cour, ne voulaient plus d’elles. Et voilà qu’une autre voiture automobile inconnue arriva !
Au secours !
Vouzel-Wotan entendit l’exhortation de leur oraison jaculatoire, et cette fois ci, c’est toutes les deux ensemble qu’elles furent expulsées de chez elles.
Bannies, mais ensemble !
Wotan soit arrosé de mille louanges !
Et le comble : Elle était si jolie leur nouvelle maison ! Avec une gamelle tou­jours remplie, un grand jardin, et surtout avec trois petits des humains ! Et oui ! Des triplés ! Des triplés de dix ans avec lesquels on pouvait jouer pendant des heures et des heures !
Ainsi y-a-t-il encore un petit coin de bonheur dans ce vilain monde, encore y-a-t-il de l’espoir dans cette vie si tristounette.
Wotan soit loué !

Non, pas comme ÇA !
Après avoir corrigé mon article inspiré par la bouille d’Akita et d’Azerty juste avant leur départ de chez nous, Anne a disparu.
Recroquevillée dans le plus sombre coin du cagibi, au milieu d’un lac de larmes, je la trouvai.

Rongé par de remords, je présente ici une version plus rationaliste, moins vouzelcentrique, de l’histoire :
Au début on voulait emmener Azerty avec nous en voyage. En conséquence on a essayé de placer Akita à l’aide du Bon Coin. Ça a duré des mois, jusqu’à ce qu’un jeune couple veuille l’adopter. En vain. Deux semaines plus tard ils nous appelaient en disant que Akita ne mangeait pas et était mordue par les autres chiens qui vivaient chez eux. Par ailleurs, ici, Azerty semblait s’ennuyer ferme, et pleurait chaque nuit de solitude.
Rebelote.
Nous n’avions plus que le choix entre deux solutions : soit les emmener toutes les deux, soit les placer ensemble, et trouver un autre chien pour nous accompagner.
Nous avons donc passé une annonce sur le bon coin, précisant que les deux chiennes étaient inséparables. Et voilà, ça a marché ! Un couple avec des enfants (trois garçons triplés de dix ans) les a adoptées tous les deux, et les deux chiennes se sont splendidement intégrées dans leur nouvelle famille. Il y a un mois maintenant, et il n’y a que des bonnes nouvelles au téléphone.

. . . et maintenant ?
C’est Anne qui a scruté le Bon Coin. Elle a cherché un chien qui convient mieux, pour nous accompagner, qu’un chien de chasse qui court trop après les chats et surtout après les poules. (Tandis que ce ne serait pas trop mal, une poule au pot de temps en temps . . .)
Et tiens, elle a trouvé un chiot qui aura deux mois, mi-septembre.

Quand nous l’avons vu pour la première fois, c’était une boule effrangée et effilochée comme une peluche ravagée par des bisous trop impétueux.

Ce ballon était le plus gros du grouillement au milieu duquel il se roulait.
La maman est une Cane Corse qui s’est oubliée un beau jour avec le Kangal du voisin qui n’était pas mal disposé envers elle.
Du Cane Corse les vouzelophiles disent qu’il est un descendant d’un molosse romain utilisé dans les cohortes. Donc « Corso » rien a voir avec la Corse.

C’est un chien du sud d’Italie, utilisé comme gardien dans les fermes.

Le Kangal, le berger d’Anatolie, est LE chien national turc. C’est une grande bête, il y a des exemplaires qui mesurent 80 cm au garrot !

Il garde les troupeaux et les défend contre les loups quand le haut plateau d’Anatolie est pris dans les tenailles glaciales des hivers descendant de la Sibérie.
Bonjour les surprises, bienvenus les loups !
oswald, 31. Août 2013

2013-2017 Tête de Mulet
| | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | SPIP | Valid XHTML 1.0 Transitional