Accueil > Les préparatifs > Rencontres insolites > Un collectionneur de véhicules hippomobiles
rechercher:

Notre Bouquin est paru!


Ce beau bébé de 0.8Kg avec ses 463 pages, et ses 158 photos noir et blanc coûte seulement 16 €,
mais avec tout son poids, si il doit voyager, son transport coûtera 6€.
Puisque tu meures d'envie de le lire, on va t'expliquer comment faire. Tu as 4 solutions:
  • - Tu envoies un chèque à l’ordre de Oswald Hoepfner ou Anne Labbé à l’adresse suivante :

    Anne et oswald
    La Roche
    36500 Vendoœuvres

  • - Tu passes un virement bancaire. IBAN : FR 02 2004 1010 0902 8374 9U03 050

    Attention ! MARQUE BIEN TON ADRESSE DANS LA CASE PRÉVUE POUR ÇA PAR TA BANQUE !

  • - Tu viens nous faire un coucou et on te fait cadeau des frais de port si tu repars avec un livre.
  • - Tu commandes en ligne. Pour ça, tu cliques sur le bouton « acheter » et tu suis les consignes.
Si tu veux plus d'infos, regarde notre article sur ce magnifique livre en cliquant ici.
  • Article

Un collectionneur de véhicules hippomobiles

Un Jeudi après-midi de Juillet.
En revenant de la déchetterie je décide, je ne sais pourquoi, de passer par une toute petite route que je n’avais encore jamais prise. Je tombe sur un hameau de quelques maisons. Sur ma gauche, j’aperçois, dans une cour, plusieurs voitures à cheval et ce qui ressemble à une roulotte. Je m’arrête pour regarder. Un homme se trouve dans la cour. Je descends de voiture, et nous commençons à bavarder. Je parle de notre projet, il me parle de ses véhicules hippomobiles. Il en possède 55 en tout. Plus des quantités de pièces hétéroclites, dont des roues de tombereau, des vieilles carcasses de caravanes qui lui serviront à construire de nouvelles roulottes, etc... Ses hangars sont pleins. C’est un homme au chômage. Sa femme l’a quitté. Il occupe ses journées avec sa passion, rafistolant et bricolant. Il possède huit chevaux et poneys.
Il faut absolument que j’amène Oswald ici, lui qui aime tant les personnages un peu originaux ! Je demande si je peux revenir demain matin avec mon homme. Pas de problème !

Vendredi, le lendemain matin.
Nous sommes chaleureusement accueillis. Visiblement, le collectionneur est heureux de parler de sa passion.

Il nous montre des voitures à cheval de toutes sortes.



Et aussi des roulottes (monstrueuses), récupérées ou fabriquées maison à partir de vieilles carcasses de caravanes.


Il nous présente ses chevaux. Nous explique que de temps en temps, on lui demande un attelage pour une fête, un mariage... Bien qu’il possède un corbillard hippomobile, on ne l’a pas encore appelé pour un enterrement. Je lui demande s’il retape pour revendre, mais il pousse les hauts-cris. « Sûrement pas ! C’est ma collection, je la garde ! Je vends de temps en temps une roue de tombereau, pour faire des barrières ou une table... C’est tout."

Un phénomène !
Nous repartons... Et nous avons oublié de lui demander son nom !

2013, mi-Juillet,
Anne

2013-2017 Tête de Mulet
| | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | SPIP | Valid XHTML 1.0 Transitional