Accueil > le Voyage > 2 Italia > Les fabuleuses collections de Paolo 15/03/2015.
rechercher:
En Roulotte pour l'Aventure !
Si ça te demange d'être informé, dès l'heureux moment où il y a un nouvel article sur ce site, tu peux inscrire ton adresse mail dans la première case ci dessous. Ensuite clique sur "inscrire".Là, tu apartiens à la secte des admirateurs de Kaplumbaga et tu recevras un mail le moment donné..
Wenn's dich juckt, immer wenn es was Neues im Schaufenster gibt, dieses auch zu erfahren, schreibe ins erste Feldchen hier unten die Adresse deines Mehlsacks rein. Jetzt klicke aufs Feldchen darunter, wo "inscrire' steht. Jetzt wird dir im gegebenen Moment stets ein Mehl rübergepudert. Prost !

.
  • Article

Les fabuleuses collections de Paolo 15/03/2015.

Préambule : avant de commencer cet article, je voudrais repréciser que tous les montages photos sont fabriqués avec un grand savoir faire et une célérité absolument remarquable par BERNADETTE. C’est vraiment magique ! Je lui envoie
les photos en pièces jointes dans un petit courriel, et quelques heures plus tard, hop ! je reçois les montages en pièces jointes dans un autre petit courriel ! C’est donc grâce à la dextérité de Bernadette que vous allez pouvoir visiter en images les fabuleuses collections de Paolo et de ses fils.
MERCI, MERCI, MERCI, BERNADETTE !

Paolo, grand collectionneur, a transmis à ses fils sa passion. Pour nous, inoubliable visite de ces vastes bâtiments remplis de … TOUT !

Aldo, le fils de Paolo, qui parle fort correctement l’anglais, nous accompagne avec des explications passionnantes. Paolo lui-même est très fier de son œuvre. Il faut avouer qu’il y a vraiment de quoi. Quelle plus belle fin pouvions-nous souhaiter pour notre petite remorque, fabriquée par Oswald avec tant de soin et de minutie, que de rejoindre cette fabuleuse collection.
Si vous voulez bien nous suivre, Mesdames et Messieurs, dans notre visite...
Malheureusement pour vous, cette petite promenade en photo ne peut donner qu’une minuscule idée de ce que c’est EN VRAI.
On a fait pour le mieux. En triant, pour simplifier un peu, dans le fantastique foisonnement que représente cette diversité d’objets anciens ou récents.
Nous suivons donc Paolo et Aldo, qui nous autorisent à pénétrer dans leur antre. Nous sommes très sensibles à l’honneur qui nous est fait !

Combien de véhicules hippomobiles ? Nous n’avons pas eu le courage de compter !
Véhicules légers, destinées au sport, au transport et à l’agrément.

Quelques modèles... J’essaie le confort d’un landau.

Superbes petites charrettes siciliennes très joliment décorées.

Passons donc de l’hippomobile à l’automobile :

Monsieur Oswald ne peut pas s’empêcher de frimer. Ah là là, les mecs ! Moi, c’était le landau, lui c’est la Ferrari !

la collection se dévoile

Nous admirons les « bêtes », les unes après les autres.

Le clou de la collection, c’est Excalibur !

De mignonnes petite camionnettes...

Vous vous imaginez peut-être, après cela, que Paolo collectionne les engins de transport. Les divers moyens de déplacement. Erreur. Paolo collectionne à peu près tout !

Les cuisinières

Les juke-box

Les lustres

Les machines à coudre

Les balances

Les petits moteurs (et les gros, d’ailleurs, mais ceux-là, nous ne les avons pas vus : c’était son magasinier qui avait la clef !)

Les bouteilles

Les drôles d’engins !

Des bidules divers et variés

Les mobylettes

Les vieilles machines agricoles. Oswald, très ému, a senti remonter à sa mémoire d’anciens souvenirs d’enfance. Devant celui-ci : quand il était petit, il prenait pour une aile cette partie en bois de la faucheuse, qu’il est en train de toucher. Et il était persuadé qu’il s’agissait d’un objet volant !

Les vieilles machines agricoles, donc, disais-je, dont des batteuses

Et des tracteurs

Paolo est ses fils ont une idée derrière la tête : monter un magasin de pièces introuvables pour collectionneurs d’automobiles. Ils ont déjà amassé une impressionnante quantité de pneus, portières, volants, etc... etc... qu’ils répertorient, trient et classent. Voici un petit assortiment de pièces qui attendent d’être classées :

C’est un immense travail qui demande beaucoup de passion. Ils ne savent pas encore exactement quand ils pourront ouvrir, mais le moment approche, c’est sûr.

Bien entendu, mes objets de prédilection à moi, ce sont les véhicules hippomobiles. Comme j’ai commencé par eux, je finirai par eux. Mais cette fois, avec ceux qui servaient à l’agriculture.
Paolo en possède un bel assortiment

Dont voici quelques détails :
des roues

Des charrettes de vignerons

Des traîneaux qui servaient à rentrer le bois, l’hiver

Impressionnés ? Pas autant que nous, c’est sûr ! On ne vous donne ici qu’un bref aperçu. Tant qu’on ne l’a pas vu de ses propres yeux, c’est vraiment difficile à imaginer. C’est donc avec un grand bonheur, une grande confiance et une grande fierté que nous avons remis entre les main de Paolo notre remorquinette chérie.

2013-2017 Tête de Mulet
| | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | SPIP | Valid XHTML 1.0 Transitional