Accueil > Trucs et Astuces > shoot à la compote
rechercher:
En Roulotte pour l'Aventure !
Si ça te demange d'être informé, dès l'heureux moment où il y a un nouvel article sur ce site, tu peux inscrire ton adresse mail dans la première case ci dessous. Ensuite clique sur "inscrire".Là, tu apartiens à la secte des admirateurs de Kaplumbaga et tu recevras un mail le moment donné..
Wenn's dich juckt, immer wenn es was Neues im Schaufenster gibt, dieses auch zu erfahren, schreibe ins erste Feldchen hier unten die Adresse deines Mehlsacks rein. Jetzt klicke aufs Feldchen darunter, wo "inscrire' steht. Jetzt wird dir im gegebenen Moment stets ein Mehl rübergepudert. Prost !

.
  • Article

shoot à la compote

Comment faire avaler à un cheval un médicament infect à un cheval

Tout a commencé avec l’équipalazone, anti-inflammatoire en poudre, qu’il a fallu infliger à nos blessées lors de l’accident du Courty, dans l’Allier.
Le vétérinaire nous avait dit : « c’est bien simple, vous mettez la poudre sur un morceau de pain dur. Et hop ! Le tour est joué. »
Ouais... P’têt’ que ça marche avec certains chevaux. Mais les nôtres... Elles se sont fait rouler une fois, vu qu’elles raffolent du pain dur. Mais pas deux, dites donc ! À la vue du bout de pain, elles se sont mises à détourner la tête, en nous faisant bien comprendre qu’il ne fallait pas les prendre pour des andouilles !
Alors comment faire ? Ils sont malins, les labos, d’inventer des médocs en poudre insolubles ! Parce que l’idée qui m’est passée dans la tête, ça a été de mélanger ce fichu équipalazone avec de l’eau. Bernique ! Ça se transforme en une espèce de pâté immonde, et allez donc faire ingurgiter ça de force a des juments récalcitrantes. Deux fois par jour, pendant cinq jours. La guerre, quoi !
Bon, nous voici un peu plus loin, à Montaiguet, toujours dans l’Allier. Rebelote. Fourbure de Noé. Re-équipalazone !!! Fort heureusement, c’est ici que nous avons rencontré Florence et Raphaël. Avec leur astuce géniale : la compote de pomme !
Florence m’explique qu’elle n’a jamais de problème pour faire ingurgiter un vermifuge. Pendant quelques jours, elle fait avaler une seringue de compote de pomme. Le jour du vermifuge, le cheval ouvre la bouche tout seul à la vue de la seringue. On redonne deux ou trois fois de la compote après cette traîtrise pour la faire oublier, et le tour est joué.
Comme on n’avait pas de jolie seringue drogueuse, j’ai simplement découpé une seringue de 50 cc, pour que la compote passe sans problème.

Pour remplir la seringue, on peut aspirer la compote, ou enlever le piston et remplir à la petite cuillère (en pensant à boucher le trou de sortie !)

Et si l’équipalazone ne se mélange pas à l’eau, ça se mélange très bien avec la compote. Ça fonctionne encore mieux en y mélangeant un peu de cannelle : les chevaux en raffolent. Ça marche aussi avec la compote de poire.
Il ne reste plus qu’à faire avaler la chose. Aucun problème !

Attention si vous voulez faire ingurgiter de l’aspirine de cette façon : ça mousse, et ça triple de volume ! Mieux vaut préparer le mélange dans un bol, et attendre que ça retombe un peu avant de remplir la seringue.

Anne et Oswald

2013-2017 Tête de Mulet
| | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | SPIP | Valid XHTML 1.0 Transitional