Accueil > le Voyage > 1 France > Reste donc dans tes bonnes, vieilles habitudes !
rechercher:
En Roulotte pour l'Aventure !
Si ça te demange d'être informé, dès l'heureux moment où il y a un nouvel article sur ce site, tu peux inscrire ton adresse mail dans la première case ci dessous. Ensuite clique sur "inscrire".Là, tu apartiens à la secte des admirateurs de Kaplumbaga et tu recevras un mail le moment donné..
Wenn's dich juckt, immer wenn es was Neues im Schaufenster gibt, dieses auch zu erfahren, schreibe ins erste Feldchen hier unten die Adresse deines Mehlsacks rein. Jetzt klicke aufs Feldchen darunter, wo "inscrire' steht. Jetzt wird dir im gegebenen Moment stets ein Mehl rübergepudert. Prost !

.
  • Article

Reste donc dans tes bonnes, vieilles habitudes ! 26/10/2014

Pour rester dans nos habitudes, voilà un nouvel intermezzo, ici à Chalamont, à la sortie de la Dombes.
Nous étions partis pour une nouvelle étape direction Grenoble, et là, juste trois kilomètres après le village, les deux juments nous ont surpris avec ce joli coup inattendu. Voir les photos !

Résultat : guides cassées en mille morceaux, une jument, toujours la même, blessée. En conséquence une nouvelle pause involontaire pour se procurer de nouvelles guides, et en attendant la convalescence de Noé (très rapide, heureusement : ce n’était qu’une écorchure sans gravité). Des pauses pa­reilles, on commence à en avoir l’habitude. . .
Vu l’automne qui se dévoile de plus en plus sévèrement, vu la vitesse farami­neuse avec laquelle nous nous déplaçons, on a sauté sur l’occasion présen­tée par Alain qui connaît un Henri avec son gros camion. Dans deux se­maines ce Henri-là aura le temps de nous transporter à travers les Alpes. Alors, adieu la France, viva Italia.
Bien-sûr, si les juments ne trouvent pas entre-temps une nouvelle astuce pour nous empêcher de repartir. Apparemment leur répertoire est inépuisable et notre inexpérience un terreau suffisamment fertile pour que les mésaven­tures y germent comme des navets enjolivés de fioritures joyeuses.
Vu les compétences de ma Anne pour narrer de belles histoires, elle trouvera sûrement le temps pour tout relater avec sa plus belle plume afin que la lec­trice/le lecteur puisse se délecter de nos savoureuses péripéties.
Dans notre grande magnanimité, nous lui permettons (à la lectrice ou au lec­teur) de bien rigoler de nous : ça réchauffera sa gorge par ces temps si fris­quets.
oswald

2013-2017 Tête de Mulet
| | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | SPIP | Valid XHTML 1.0 Transitional